L'histoire Du Golfe
Depuis 1955

En 1955, Hédi Dhaoui achète un terrain sur Ia plage de Sidi Abdelaziz pour construire un cabanon. C'était alors un lieu vierge de tout habitat, y venaient passer la journée et s'y baigner quelques familles marsoises. 

Aidé d'un ami et de son épouse, monsieur Dhaoui a eu l'idée de convertir la cabane sur pilotis en "café de plage" inspiré de ceux de la Goulette, où les Marsois, entre amis ou en famille pourraient trouver un endroit de rencontre convivial.

Ainsi il transforma son logement personnel en lieu d'accueil : quelques tables, des parasols, des chaises longues pour déguster un plat de pâtes à l'italienne (son épouse étant italienne), un complet poisson à la goulettoise, des bricks à l’œuf comme au Safsaf. Le tout sans marketing et comptant sur le bouche à oreille.

Le petit cabanon, au fil des années, s'est agrandi doucement mais sûrement. Les habitués venaient "chez DHAOUI". Ce dernier y a installé un petit bar et une cuisine et s'approvisionnait à la Marsa, au marché aux poissons de la Goulette et même à Bizerte. Avec quatre ou cinq serveurs, un cuisinier et un commis, le cabanon s'adjoint une salle de restaurant. Au terme d'une quinzaine d'années de dur labeur, ce fût au tour de Moncef et Raouf Dhaoui de gérer ce qui est devenu "Le Golfe".

En 2003, la troisième génération prend la relève.

Traversant soixante ans d'histoire, du fondateur aux petits-enfants, du complet poisson en passant par la bouillabaisse, le restaurant s'est transformé à l'image de la Marsa ,devenue une grande station balnéaire. A dix minutes du centre financier et de l'aéroport et à cinq minutes des vestiges de Carthage et du célèbre village de Sidi Bou Saïd, "Le Golfe" n'a cessé d'accueillir hommes d'Etats, notables, artistes, sportifs, etc.